Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2005-2006

>>Le plafond nous tombe sur sur la tête

1er 2006
Auteur(e) : 
TVB

Ce qu’on attendait à Saverne comme "le match" de cette saison 2005-2006, a tourné court Samedi soir face à la Constancia qui conforte sa place de leader en écrasant les savernoises 3-0 (25-9 ;25-12 ;25-22).

Les plus jeunes savernoises auront passé une heure expéditive sur le terrain de leur dernière défaite en coupe, et que le plafond du gymnase ait été plus haut n’eut rien changé à l’affaire. Ce ciel là leur était tombé sur la tête sans qu’elles n’aient le temps de prendre conscience de leurs lacunes techniques et tactiques.

La Constancia mérite grandement de rejoindre à nouveau la Nationale 3 pour avoir le plaisir de vivre des matchs plus exaltants, et Barbara Schuster et ses coéquipières n’ont pas réalisé une grande performance par hasard. En rendant hommage à cette équipe au jeu rapide et inspiré, je pense pouvoir inventorier les considérables lacunes d’une partie des savernoises qui ont rêvé de faire une performance sans effort suffisant au préalable.

Un match important se prépare à l’avance et Alice Couegnas et ses partenaires n’avaient rien laissé au hasard dans leur préparation. Cette dernière avait déjà pu évaluer le jeu savernois auparavant, et ne souhaitait pas se retrouver dans une situation tangente face à des savernoises parfois imprévisibles et dont les imprécisions à l’attaque surprennent des dispositifs défensifs bien organisés. L’essentiel était de détruire le fond de jeu de Saverne, et cela passait par une qualité de service orientée sur la tactique plus que sur la puissance. La sûreté technique De Houillon, Sizarols, ou Akielask garantissent des constructions de jeu idéales et menant au succès. La hauteur d’intervention au filet des attaquantes de la Constancia n’aurait pas suffi s’il n’y avait de volonté de faire des appels et de se démarquer. Il n’y a pas de volley efficace sans un effort particulier en réception et un respect des consignes tactiques. A ce jeu là Saverne en était encore à essayer de ne pas trop servir sur Verrier, la libéro très mobile de la Constancia, et on était loin du compte. Imaginer naïvement que la libéro de la meilleure équipe du championnat réceptionne moins bien que ses partenaires relève de l’hérésie tactique, et le coach y perdit vite son latin, mais errare humanum est.

La fin de match aura vu des savernoises rejouer à leur niveau des derniers matchs, mais quand on prétend au niveau au-dessus, il faut accumuler par l’entraînement, la ponctualité et la régularité du travail, une sûreté technique, et une rigueur à se glisser sous une balle pour faire une manchette propre par exemple plutôt qu’une claquette à une main.

Les fers de lance de l’attaque savernoise auront fait beaucoup de manchettes d’attaque au lieu de prendre des balles à 10 doigts. Saverne est bêtement passé à côté de son sujet, alors que la Constancia nous a montré beaucoup de respect en jouant au niveau où on les attendait. Quand on respecte son adversaire, on ne lui laisse pas la moindre chance. Les supporters savernois auront senti le mental de gagnante d’une alice Couegnas qui s’engage pour faire une courte avec sa complice Barbara. Le résultat est sans appel et çà donne 3-0 à l’arrivée. L’échantillon des supporters savernois était composé de connaisseurs, et la Constancia a fait le spectacle. Belle revanche pour ces filles qui n’avaient pas su autant briller au match aller. Bravo !

Vos commentaires sur cet article

  • Le plafond nous tombe sur sur la tête

    15 mars 2006, par Odile

    On était venu pour soutenir notre équipe féminine mais aussi pour le spectacle que promettait cette rencontre... C’est vrai que ça a été un peu court et même si le spectacle a surtout été d’un côté du filet on n’a pas regretté le déplacement.

    Y a des jours avec et des jours sans et samedi soir La Constancia s’est montrée dans une forme olympique alors que nos joueuses tétanisées subissaient le match sans trouver les occasions de se libérer du stress et sans réussir à jouer leur meilleur volley.

    Mais nous en tant que fidèles supporters, on sait qu’elles peuvent faire beaucoup mieux , et on les a déjà vues nous régaler les yeux et offrir de vrais spectacles.

    Alors RV samedi, on sera là et on garde confiance en notre équipe de régionale qui reste quand même à 1 point des deuxièmes au classement après cette défaite contre une équipe de niveau N3.

  • Le plafond nous tombe sur sur la tête

    13 mars 2006, par Malice

    Merci Jean-Jacques pour ce bel article et tes encouragements à notre retour en Nationale3. Et félicitations tout de même à tes filles qui nous ont particulièrement bien défendues.

    C’est toujours un plaisir de jouer contre Saverne, que ce soit sur le plancher ou sur le sable ! ;-)

    Nous vous souhaitons une excellente continuation !!!

    Malice, Capitaine Constantia.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2