Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Saison 2018-2019

>>The show must go on ! Saverne débridé !

13 décembre 2018
Auteur(e) : 
TVB

Les volleyeurs savernois actuellement en tête de leur championnat régional grand-est ont joué leur dernier match de l’année 2018 en coupe du bas-rhin, mercredi 12/12 au Cosec des sources.

Sélestat 1 évolue une division au dessus de Saverne. En coupe la différence de niveau entre les 2 équipes est matérialisée au score pour chaque set et Saverne bénéficie d’un avantage de 4 - 0, dont ils n’auront eu guère besoin en définitive.

Sélestat aligne toujours contre nous des équipes performantes, j’en ai de bons souvenirs au niveau féminin avec la succulente joueuse Romina qui dans son plateau de bonnes joueuses, était à la fois le plat de résistance et l’assaisonnement, quitte à servir le dessert aussi lors de cinquièmes sets débridés. Ah le bon temps ! Et que dire des anciens de Sélestat avec JL Comau toujours dur à cuire et coach habile (on en a fait les frais il n’y a pas si longtemps !)

Donc jouer Sélestat ce soir après avoir vécu un revers chez eux contre l’quipe 2, ça pouvait crisper les jeunes savernois. Mais la récente accumulation de victoires et la crdibilité montante du jeu tactique avaient mis les savernois en confiance.

Dès le premier ballon Peli, quand il plane au dessus du bloc, c’est qu’il a envie de gros poissons. Il explose le bec du block et arrive au service en pleine bourre et avec un plaisir sadique sème la pagaille dans la réception adverse, augmentnt largement l’avance des locaux. Les locaux sont flambants neufs mais le sol glissant et Sélestat fait du patin artistique d’une course à l’autre en mode unijambiste.

Les jeunes savernois ont gagné en maturité et beaucoup travaillé dans le domaine du contre, du service et de la variété offensive, en s’appuyant sur un excellent fond de jeu. Les attaquants de Sélestat sont vite neutralisés avec Jean impérial au block et auteur d’un match exemplaire tout comme son partenaire Martin omniprésent sur tous les ballons. La régularité au service smatché de ces 2 joueurs offre un atout supplémentaire désormais. Il était temps de leur ôter la bride qu’on met pour canaliser l’ardeur des chevaux un peu fous, car désormais ils jouent au volley sans se cabrer. Les points défilent pour Saverne et le jeu virevoltant offensif perturbe la défense adverse. Le central de Sélestat qui ne paraissait pas très réveillé d’emblée, ne comprend plus rien et vit un cauchemar. Sélestat prend l’eau et ils ont beau écoper, écoper ça sent le naufrage rapide. Stephan à la passe trouve régulièrement ses attaquants démarqués par des combinaisons de jeu spectaculaires. Il n’est en rien perturbé par son rôle de contreur central et surmonte avec brio les pics de tension passagers. Menant 2 sets à 0 (25-16 puis 25-18), Saverne est très au dessus techniquement et physiquement bien que désavantagé en taille. Mais pas besoin de taille pour les pipes, il faut sauter à point ! Zut je relis ma phrase et je me demande si Google ne va pas nous ranger dans les sites érotiques !

Le courage et l’abnégation de Joël ou Laurent en défense sécurisent le jeu savernois et Théo parvient à placer astucieusement ses attaques dans des angles bizarres. A l’œil nu on jurerait que la balle traverse un carreau du filet et l’adversaire n’y comprend rien. Dony est très régulier dans le fond de jeu à part lorsque son tempérament s’enflamme et qu’il veut trop bien faire et apporte une bonne qualité de service flottant. Le dernier set est difficile à conclure après quelques réceptions moins bien tenues pour cause de « petite peur de gagner » et de bon serveur qu’est le passeur de Sélestat. Heureusement Saverne explose de joie à 25-21 sur un ace de Peli pour signer un 3-0. Cette performance récompense les souffrances aux entraînements du début de saison. Chacun prend conscience que les efforts payent et Pierre et Flavien mis en réserve cette fois par le coach JJ, sont heureux comme s’ils avaient eu du temps de jeu, ayant participé à leur manière par leurs encouragements et conseils aux titulaires, et la qualité qu’ils apportent au groupe grâce à leur technique, leur assiduité et leur expérience. Avec un collectif révélant un tel état d’esprit, volley champagne et performances vont sans doute ramener du public dans la petite salle du Cosec sources, et en premier lieu les joueuses de l’équipe féminine qu’on attend comme première supportrices.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2