Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2017-2018

>>Nos équipes ce week end : Passeurs, pas frères, buvons notre petit lait !

9 décembre 2017
Auteur(e) : 
TVB

Les minimes filles redoutables face à ASVS

c’est une ASVS décimée entre autre par le virus de la gastro (11 absences sur les 2 équipes ASVS 1 et 2) qui nous a rejoint à Saverne pour ce dernier plateau.

1er match contre l’ASVS 2 qui nous avait battu 2-0 à l’aller avec un 25-23 dur à digérer dans le 2ème set .

Beau match équilibré entre 2 équipes qui se donnent à fond dans une très bonne ambiance (merci les supporters) , Saverne s’applique, se met à y croire et prend l’avantage en milieu de set pour ne plus lâcher.

Belle victoire méritée 25-16 et 25-15 avec l’habituelle explosion de joie au coup de sifflet final.

Restait le gros morceau ASVS 1 avec ses services au ras du filet et ses attaques puissantes, aucun set de perdu dans cette phase de poules , et qui même diminuée par des absences , reste une très belle équipe avec un niveau supérieur au nôtre.

Il fallait donc encore rehausser le niveau de jeu ce qui a été fait. Mais dans ce premier set, Maddie n’aimant pas ce coté du terrain ne passe pas ses services. Capitaine Julidé qui prend froid (malgré l’ambiance surchauffée par le public et les remplaçantes) se met à enfiler sa veste de survêtement noire par-dessus le maillot rouge sous le regard halluciné du coach qui lui retire illico et qui lui dit de bouger pour se réchauffer. Rien n’y fait, le rapport service/réception tourne en faveur de l’ ASVS 1 dans ce premier set remporté 25-18.

Pas grave, on n’est pas loin. Julidé en est persuadée et me dit "on peut le faire". Changement de terrain et Maddie qui commence au service et les réussit comme si de rien n’était. Tout l’équipe se met au diapason, défend, attaque et fait la course en tête (20-13 d’après Péline mais je ne me rappelle pas exactement, on avait une belle avance, c’est sûr). La peur de gagner ou le sursaut désespéré de l’ASVS qui commence à grignoter son retard malgré 2 temps morts et l’on se retrouve à 23-23. C’est une ASVS plus expérimentée qui l’emporte 25-23 mais qui a eu très chaud dans ce 2ème set. Explosion de joie cette fois-ci pour l’ASVS et cruelle déception pour Saverne qui se voyait bien en découdre au tie-break.

Merci à Jean-Luc (volley loisirs) qui a arbitré nos 2 matchs , qui reviendra avec plaisir vu le spectacle proposé et qui transmet ses félicitations et encouragements à cette équipe M15F. Merci à Claire et à sa soeur qui après avoir soutenu l’équipe se sont chargées du bon déroulement du traditionnel goûter .

Il faut retenir le positif : 2 bons matchs de volley dans un esprit sportif , une équipe cohérente qui s’est donnée à fond . Merci aussi aux remplaçantes Inès et Cansin qui n’ont pas beaucoup joué mais qui ont encouragé et donné de la voix.

Cette équipe M15F termine donc à la 3ème place à un point de l’ASVS 2 (14 points pour Saverne et 15 points pour ASVS2) , (un set perdu contre l’ASVS 3 ou ce 2ème set qu’on ne gagne pas ce jour contre l’ASVS 1 ) et derrière l’intouchable ASVS 1 (24 points).

Se pose maintenant la question de la 2ème phase. Nous pourrions jouer dans la poule excellence car l’ ASVS 2 qui est deuxième y renonce pour des questions logistiques (2 coachs pour 3 équipes).

Cette poule excellence réunira normalement les 2 premiers de la poule A (Pont à Mousson et Saint-Dié) , les 2 premiers de la poule B (Terville Florange et Yutz Thionville) et donc l’ASVS 1 et ?

Niveau très (trop ?) élevé et déplacements lointains. Est-ce souhaitable ? Se poser la question apporte déjà une partie de la réponse.

Il faudra répondre très vite en tous cas (il aurait déjà fallu le faire d’après le mail de Patrick REMY du 1.12.17 en cas de refus de jouer en Excellence)

Damien coach très satisfait

Poussines : Des efforts récompensés par 2 victoires

Les poussines savernoises jouaient samedi après midi les derniers matchs de la phase de qualification à Woerth. Nos M11 plutôt M9 avaient jusqu’ici essuyé autant de défaites qu’on peut essuyer de vaisselle quand le lave-vaisselle est en panne. Pas de quoi démoraliser le quatuor infernal composé de Nisa, Alix, Amy et Yaren, ces 2 dernières se disputant la palme de la papoteuse en chef, quoique, Alix ne soit pas loin non plus et que Nisa malgré ses 2 mois de volley aussi et que même les absentes du jour Melissa et Eva ! A l’entraînement du mardi les consignes du coach qui d’habitude rentrent dans une oreille pour sortir par l’autre, les mêmes consignes psalmodiés en litanies ne rentraient dans aucune oreille et étaient désintégrés par le brouhaha que 6 jeunes filles dissipées peuvent entretenir ailleurs que sur les bancs de l’école. Après que le coach fut sorti de ses gonds, le jeu ne s’améliorait pas beaucoup lors de ce dernier entraînement.

Mais avec l’expérience on se souvient qu’à un entraînement raté par manque de concentration succède parfois un exploit ! En fait je n’en attendais qu’un seul d’exploit : une première victoire face Souffel 2. Avec 4 joueuses pour 2 places sur le terrain, nous entamâmes notre premier match contre ASVS4 comme un match de préparation de l’exploit envisagé. Sous les yeux de la maman d’Amy qui avait répondu présent pour véhiculer les joueuses, Alix et Amy imposèrent un jeu de qualité face l’ASVS déboussolé et consterné d’être mené au score de 7 points en milieu de set. Il était prévu de ne faire aucun changement en cours de set et de laisser le second binôme Yaren/Nisa jouer le second set. Malgré quelques pics de tension on supporta bien la pression et on vit avec plaisir Amy et Alix triompher d’une ASVS déconfite, en dépit dune légère peur de gagner. Le second set débuta bien avec yaren et Nisa, mais très vite les services précis de l’ASVS mirent en difficulté Nisa et la firent stresser au point de rater des balles quelle joue désormais de mieux en mieux après seulement 2 mois de volley. Yaren perdait tout autant ses moyens et faisait n’importe quoi en expédiant des ballons dans les nuages. Sur le banc la consternation était maximale. Il avait été convenu que le binôme qui remporterait un set jouerait le tie-break, alors pour pérparer le retour dans le jeu d’Amy et Alix elles jouèrent la fin du second setà la place de Nisa qui n’avait pas eu la réussite quelle espérait malgré un service gagnant effectué avec beaucoup de conviction.

La pression qui s’exerce sur les joueuses qui subissent le jeu contamine rapidement les partenaires qui n’ont pas joué le set et l’entrée d’Amy fut assez cahotique au point que sa maman ne put retenir une légitime colère assez soupe-au-lait . Pour une soupe au lait il vaut mieux du lait concentré sucré qu’une Amy déconcentrée jouant à l’envers ! Amy rallongea la soupe avec quelques larmes que les co-organisatrices de la buvette en bonnes âmes l’aidèrent à consoler en fin de set. Alix qui avait fait son retour ne brilla pas plus et Yaren retourna sur le banc couper les citrons pour rallonger la soupe et ajouter un peu de l’amertume du remords de ne pas avoir saisi sa chance. A ce moment du match avec 1 set partout, nos joueuses étaient dans le potage, et je craignais quelles ne boivent le bouillon en cas de défaite. Le tie-break commença et Amy et Alix sur le terrain firent un début timide, terrifiées par l’enjeu et l’idée qu’une ébullition excessive fasse déborder notre soupe au lait. On décida au temps mort de créer une bulle spéciale pour se donner un peu d’oxygène et retrouver la concentration qui manquait. L’application de nos 2 savernoises fit plaisir à voir et leur solidité en défense permit de construire les échanges victorieux qui menaient à la victoire finale 2-1. La première victoire en championnat fait de l’effet c’est net et il était grand temps de récompenser les efforts des entraînements passés (à part le dernier évidemment !). Quelle belle prestation du duo Alix Amy ! Bravo !

Pour parachever ce succès il fallait encore vaincre La Souffel 2 qui affichait des gabarits impressionnants. Pour ce match, il était prévu de faire un coaching pour gagner quitte ce que l’une ou l’autre joueuse reste sur le banc. Nisa en fit les frais et surtout parce que ses partenaires &taient un peu trop irrégulières dans le jeu, ne pouvant lui offrir une marge de manoeuvre pour participer un peu au match. Le mérite d’Amy et Alix dans le match précédent était évident et elles commencèrent la rencontre en imposant leur jeu et en provoquant des maladresses chez l’adversaire. Une défaillance passagère d’Amy fut signalée par l’agacement de sa maman qui, en la matière sert de thermomètre pour le coaching, Cela permit de faire entrer une Yaren métamorphosée et plus volontaire. Le trio gagna le premier set facilement. Hélas on tomba dans la facilité et le retour direct au lieu de construire, ce qui fit le jeu des grandes souffelloises dont les services touchaient les lignes. Et re-tiebreak et scénario comparable avec en plus le paramètre temps car il était tard et la nuit tombait. Mais les nerfs des joueuses tinrent bon malgré une montée de la pression artérielle à 28/22 chez la maman qui souffrait de cet insoutenable suspens. Une nouvelle victoire vint récompenser les savernoises qui eurentà peine le temps de prendre le gouter et de rentrer au bercail auréolées de leurs victoires. Ces victoires sont de bon augure avant le début du championnat Honneur qui nous permettra d’inscrire une équipe de plus j’espère. C’est mieux avec 6 joueuses mais cela ne fonctionnera que si toutes assurent le maximum de présence et les parents le maximum d’implication pour les matchsà l’extrieur. Question implication la maman du jour est "à fond !es ballons" et nous l’en remercions chaleureusement !

Seniors masculins : Sans passeur mais fraternellement : défaite 3-0

Le Djembé de Martin et maman Kress était prévu pour chauffer la petite salle des sources. Mais hélas défendre nos chances normalement ce soir était plutôt difficile. Martin notre central a pris le tram dans la jambe (1 mois ferme), Eric le passeur unique avait posé un congé de longue date (1 match ferme), Jacques notre recrue de choc ne donna pas de nouvelles enneigé qu’il était peut-être à la base de Phalsbourg, et Colin se cassa le doigt au début du match. Ajoutez cela une saturation de la mémoire tampon des joueurs qui oublient leur position sur le terrain, des balles vendangées en réception alors qu’elles ne sont même pas mures, un libéro dont le va-et-vient est peu fluide voire entravé pour cause de discussion avec le public, une nervosité contreproductive, des passes ariennes voire plafonnantes, un manque d’inspiration réel pour mettre hors de position une défense de la Fraternelle en 3/1/2 par tradition, et une équipe de la Fraternelle en effectif réduit 6 joueurs parfaitement opérationnels malgré leur grand âge et vous obtenez la magistrale correction 3-0 qui nous pendait au nez en dépit des efforts de nos joueurs. Le déplacement 6+libéro à Haguenau sera particulièrement périlleux lundi soir !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2