Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2014-2015 » Equipe 1 Féminine (Prénationale)

>>Saverne -Guebwiller : 3-0 Net et sans bavures

22 novembre 2014
Auteur(e) : 
TVB

Après leur dernière victoire 3-1 devant Souffel, les savernoises sont relancées dans ce difficile championnat de Pré-Nationale.

Bravant le brouillard qui enveloppe les Vosges du Nord, les joueuses de Guebwiller arrivaient au Gymnase Adrien Zeller au prix d’un long mais joyeux périple.

Guebwiller fait un sympathique retour à ce niveau et il n’y pas si longtemps les affrontements entre Saverne et Guebwiller étaient épiques et finissaient sur des scores révélateurs d’un match, disputé, long et incertain marqué par les souffrances physiques et psychologiques d’adversaires poussées dans leurs retranchements. Du reste Guebwiller arbore des couleurs assorties à celles des arbitres, un bleu roi/turquoise/pastel édulcoré qui offre un peu la douceur de salle de bain au cadre d’ensemble du complexe Adrien Zeller

Après avoir longuement hésité dans le choix de la balle du match, les arbitres ayant testé le petit Ballon, puis le Grand ballon se résignèrent avec l’accord des capitaines d’équipe à proposer un ballon d’Alsace.

Profitons-en bien avant l’extension de la région future pressentie ! Au fait le championnat d’Alsace deviendrait alors un championnat s’étendant sur une zone géographique large allant de la Choucroute au Sanglier en passant par la Quiche tout en picolant ? On verra bien assez tôt !

Ne nous égarons pas en vaines spéculations et revenons à notre bonne vieille ville de "Fogtown" pour vivre ce match de volley tant attendu avant le coup d’envoi demain de la Coupe de France Cadette. D’ailleurs 2 de nos cadettes sont inscrites en senior et il faudrait songer à ne pas les épuiser car il y a 2 matchs au menu demain !

Saverne sentant la vulnérabilité relative et la fébrilité des guebwilleroises, saisit son adversaire à la gorge dès le début du match, l’obligeant à commettre des fautes en réception. Guebwiller tarde à prendre de bons repères au service et se révèle dangereux sur la base d’exploits individuels de sa numéro 2 dont le bras ne tremble pas. La passeuse (Numéro 1) est dangereuse au service et montre un réel talent à redresser les trajectoires approximatives de ses réceptionneuses (dont la libéro qui n’est guère à la fête face aux services de Lucie ou Funda). Prises à défaut en réception et relance les guebwilleroises facilitent la construction adverse qui aboutit sur des attaquantes démarquées comme Guilaine, Michka ou Emilie et Lucie à l’aile. Claude fait preuve d’une grande vista défensive et le premier set est remporté 25-22.

Mais Guebwiller affiche des intentions bien différentes au second set et la défense tient bon, contrariant les projets des locales. Le score s’équilibre et le set bascule pour les locales au second temps mort technique. Le banc savernois se prépare à pallier la baisse de confiance de l’une ou l’autre et Françoise fait une entrée remarquée à la place d’Emilie qui connaît une réussite fluctuante en arrière défense. A force de pilonner la défense de Guebwiller sous tous les angles, celle-ci craque à plusieurs reprises laissant se creuser un écart qu’il sera fort difficile de combler dans une fin de set acquise à Saverne qui est en pleine réussite avec un peu de chance à la conclusion à l’occasion, surtout lorsque c’est la passeuse Claude qui s’y colle en attaquant aux 3 mètres. Mais 25-18 quand même !

Menées 2 sets à 0, les jeunes filles de Guebwiller n’abdiquent pas, n’ayant aucune envie de reprendre la route saturée d’obscurité et de brouillard trop tôt ; Elles se battent avec enthousiasme et volonté, profitent d’une déconcentration passagère de Saverne pour pousser Saverne à une fin de set au couteau (en hommage au brouillard qui lui aussi est à couper au couteau, jeu de mot pourri auquel nul ne pouvait couper !), mais l’évidente ambition des locales de tuer le suspens aboutit au meurtre le plus prémédité qui soit. Le suspens meurt sur le cri de joie d’une équipe qui l’emporte avec un peu de réussite toutefois et exulte sans sombrer pour autant dans l’autosatisfaction. Le coach François Dreyer félicite ses joueuses qui se replacent habilement en milieu de championnat afin de profiter de toute faiblesse des équipes favorites.

Bravo et prochain match à domicile le samedi 6/12/2014 qui suivra un plateau de poussines à Saverne de 14h à 17h pour lequel j’aimerais quelques bonnes âmes pour donner un petit coup de main meci d’avance !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2