Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2013-2014 » Seniores féminines (Pré-Nationale)

>>Saverne - Constantia : 3-2 avec suspens habituel !

22 mars 2014
Auteur(e) : 
TVB

Gratuité, spectacle, partage d’émotions fortes, tout était au rendez vous ce soir pour le match Saverne-Constantia Strasbourg et les VIP qui avaient droit à une chaise ou un banc avaient bien fait de venir à l’heure au Cosec des sources !

On a craint un moment que la Constantia, dont le niveau technique apparent était un gage de stabilité et de maîtrise du match, ne s’impose rapidement face aux valeureuses savernoises privées de quelques joueuses. Le premier set a refroidi les rares supporters avec un 25-16 sévère mais mérité. Les joueuses de la Constantia jeunes, sveltes, véloces, d’une pureté technique leur permettant de servir smatché flottant sans se déboîter l’épaule ou de réceptionner les attaques de Guilaine sans se retourner les coudes, paradaient allégrement en se permettant de laisser sur le banc Barbara leur égérie passeuse qui, à mon arrivée, encourageait ses acolytes en donnant de la voix avec 3 autres compères. M’ayant salué courtoisement et après quelques palabres anodins sur leur domination logique, elle me fit remarquer que contre Saverne le match est loin d’être plié !

Eh oui ! Pour plier un match il faut être armé de fers à repasser à l’attaque car Saverne défend tout et résiste à la violence des frappes comme aux hautes températures. Et il faut passer ... et repasser, et plier et repasser encore et replier, se replier en défense, et repasser, se surpasser. La quantité de ballons qu’il faut jouer dans toutes les positions et rejouer encore quand on repasse dessus est une accumulation indescriptible. Aucune balle ne tombe facilement par terre et il faut se remettre à l’ouvrage ! Les plus techniques des joueuses s’y usent au point qu’à la moitié du match dans lequel Saverne s’obstine à résister avec une Claude qui plonge partout, une Funda qui défend par tous les moyens de ses 4 membres, les adversaires ressentent quelques tortures corporelles liées à des TMS émergents. Pour les ignares brevetés les TMS sont les Troubles Musculo Squelettiques, qui affectent tout omnivore ayant un squelette, des muscles et est troublé dans son beau volley par un adversaire qui n’abdique jamais.

Saverne joue le hold up au second set, histoire de prolonger le match et les Constantiennes se disent que ça peut durer. Et il faut repasser et encore repasser, mais le troisième set est une formalité, une anecdote 25-16 encore. Et Saverne en redemande au quatrième set et fait la course en tête. On se croirait dans Rocky 4 contre le soviétique Yvan Drago, le type qui met des pains à une pression de 18000 kg au cm², et Rocky qui encaisse et lui caresse les côtes et lui remet des upercuts côtiers et reprend des beignes et le quatrième set est gagné. Y aura-t-il un KO ? Ben oui au volley c’est obligatoire ! Il faut gagner le tie-break.

Dans l’équipe de la Constantia les bras sont lourds, les organismes usés, les mollets tendus au point de rompre, les cuisses gonflées, les abdominaux timorés et les imprécisions techniques se multiplient. Le roseau savernois plie mais ne rompt jamais ! C’en est trop, les bleues sont gavées et ivres de coups, Saverne s’envole pour mieux exulter 15-12 au tie break !

Bravo ! Encore 2 matchs à domicile et un classement plus que convenable pour ce retour en pré-nationale ! Un coach François comblé !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2