Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2013-2014 » Seniores féminines (Pré-Nationale)

>>Et si on gagnait ?

19 octobre 2013
Auteur(e) : 
TVB

3 sets à 1, c’est éminemment mieux que 3 sets à 2 car dans la conception moderne de la comptabilité préconisée pour les championnats de volley, on marque le maximum. Au moment où je pénétrai dans les tribunes je fus éberlué par le score affiché de 6-0. J’avais ouï dire récemment que Saverne perdait ses matchs et perdait pied dans le championnat, perdait son sang froid dans les moments les plus étriqués des matchs récents, perdait de vue ses objectifs, perdait l’appétit après le match et même le Nord en rentrant à la maison la mine pitoyable de la défaite consommée. Eh bien non je suis heureux d’affirmer que nulle savernoise ne fut déconfite et le premier set fut mené tambour battant jusqu’à un punitif 25-5 dont on se souviendra dans les chaumières pendant les longues soirées hivernales que les alsaciens congelés affectionnent à l’approche du marché de Noël.

Certes Pfastatt s’ingénie à profiter des négligences locales, et au prix d’efforts offensifs et défensifs conséquents parvient à égaliser, mais cela est imputable à une diversion qui nécessita l’intervention des pompiers, car le rejeton d’une de nos joueuses avait entrepris un programme de cascades incertain.

Et la confiance revenue Pfastatt se fit plus pressant résistant même aux astucieuses secondes main de Marion transmutée en rouge et assurant le relai de passe de Claude avec succès.

Quelle joie de porter ce nouveau maillot sponsorisé par Guinamic, qui rend les filles encore plus dynamiques !

Le désir presque charnel d’enduire ce maillot flambant neuf de la sueur d’une première victoire s’exprima derechef mais Pfastatt résistait. Mischka céda sa place à Amandine qui réalisa avec application le labeur qu’on attend de la suppléante silencieusement suppliante dans son aire d’échauffement, sentant que c’est son heure, guettant en trépignant le moulinet magique du coach ! Le coach François moulina au bon moment et Amandine boucla le set au service en alignant 8 points sous diverses formes individuelles et collectives devant un public conquis, tandis que les réceptionneuses de Pfastatt étaient médusées comme les statues de Praxitèle.

Affirmer que le dernier set fut une formalité serait injuste et il fallut batailler ferme avec Athéna et Pauline présentes, Mischka retrouvée, Claude se démultipliant et Guilaine très aérienne ou à l’occasion puissante ou subtile, distillant même des frappes enroulées dont on ne pouvait imaginer qu’elle les maîtrisât.

La victoire arriva ainsi à point nommé pour que le public affamé se rende enfin au buffet ne tarissant pas déloges à l’égard de ses joueuses préférées.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2