Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la Saison 2012-2013 » Seniores Filles

>>Vengeance ? Un plat qui se mange froid ?

15 février 2013
Auteur(e) : 
TVB

La vengeance savernoise (le terme est excessif j’en conviens) est un plat qui se mange froid compte tenu de la température du jour et de l’ambiance réfrigérée qui condamne les footeux à des glissades quand ces dames sont au chaud. Réactions à chaud. retrouvez des extraits vidéo du match sur Facebook !

Cette étrange photo prise vers l’extérieur intègre le reflet du début de match de volley dans un paysage footballistique nordique. Nous la devons au très célèbre photographe Moimemeyev qui avant celle-ci les rata toutes et commit sur divers média des photos que nul bouseux en vacances n’aurait pu égaler. Merci de m’autocongratuler !

Quant au titre de l’article il laisse entrevoir que pour vaincre cette vaillante équipe de la Souffel (dans laquelle la numéro 7 me plait bien sur le plan volleyistique en dépit de son défaut qui consiste à exécuter un microsaut en fin de réception ou relance faisant relever imperceptiblement son plateau, ce qui a pour effet de raccourcir inexorablement la trajectoire de sa balle), bref en clair il fallait pas mal de sang froid.

Passons au déroulement de ce match contemplé avec allégresse et circonspection par les 2 spectateurs que furent le Président et le "Community manager" du club.

Mon destin cette saison est de ne voir chez les filles que des matchs en 5 sets. Alors relatons cet énième mélodrame de volley ball.

Tout commence par un temps mort à 8-7 en faveur des souffelweyersheimoises (je ne l’écrirai qu’une seule fois !) alors que Saverne semblait facile et que les repères manquaient aux s... dans cette grande salle bleu froid, ce qui avait pour effet de faire méjouer les s... qui tapaient un peu à côté de la balle à l’attaque à la grande surprise de la défense locale. On continue ainsi jusqu’au second temps mort avec 16-13 et donc un écart qui se creuse pour les s... Claude profite d’un courant ascendant de type blizzard pour faire flotter son service et crucifie la réception des s... Saverne passe devant puis s’impose 25-20 malgré une belle résistance du collectif adverse.

Il faut en effet parler de collectif car la solidarité des s... fait plaisir à voir en défense, touchant toutes les balles et même les missiles de Guilaine ou les déviations quelque peu perfides d’Elisabeth au centre (mais néanmoins subtiles). Et voilà les s... qui passent en tête 8-6 au premier temps mort du second set ! Puis 16-13 ? Consternation chez les locales ! Fébrilité, les gestes sont transis par une improbable peur de la faute. Mais Saverne réagit enfin et Athéna plante une attaque pour passer devant à 17-16. Funda met en difficulté l’adversaire au service mais Saverne pêche en défense et en réception et de 19-16, le score redevient plus étriqué. J’entends le cœur de notre président battre de plus en plus rapidement. Je me prépare à un éventuel massage cardiaque car celui-ci doute de Guilaine au service, Guilaine qui pourtant est très efficace et permet à son équipe de passer à 23-19. La prédiction d’Alain se réalise hélas au quatrième service de notre Guilaine. et voilà que les s... revenant de loin mettent une telle énergie dans leurs actions qu’elles arrachent le set avec beaucoup de conviction. Leur numéro 13 prend sa chance à plusieurs reprises et la passeuse numéro 2 pose un point gagnant avec beaucoup de réalisme et d’intelligence pour conclure le set 25-23.

Téléportons nous dans le troisième set à 22-15 sans négliger les exploits des unes et des autres et l’entrée opportune de Hava, un set où les s..., ne brillant pas par leur concentration et leur homogénéité, nous gratifient d’un ballet de changement de joueuses qui donne un peu le tournis. Michaela n’en est nullement perturbée et Athéna marque à l’attaque 24-15, puis tente des manchettes liftées (geste offensif contestable pour lequel je ne détaillerai aucune explication technique). Nos deux attaquantes sans élan le plus souvent favorisent l’élan collectif vers la victoire et la numéro 13 adverse expédie un "air bus A350" pour subir le score de 25-15, sévère mais juste et indiscutable.

Le quatrième set des s... est alors époustouflant et Souffel domine dans tous les compartiments du jeu avec une numéro 7 intenable, au grand dam de François le coach local qui ne trouve nulle solution immédiate pour ses dames. Marion a beau se démultiplier sans faire de ram-dam, rien n’y fait ! Score : 24-19 et Saverne très approximatif, pas de quoi rassurer un président au bord de l’apoplexie qui voit Elisabeth sauver une balle de set à l’attaque pourtant ! Rien n’est jamais joué et si le président est dubitatif, j’observe que Saverne n’offre pas d’occasion de boucler aisément le set à Souffel (de bon augure pour le cinquième set éventuel) avec Claude au service et Elisabeth à la conclusion. 24-22, on cafouille côté Souffel mais une "balle cacahuète" touchée par le block savernois permet de boucler le set de justesse 25-22 pour Souffel.

Les 2 supporters qui travaillent tôt le lendemain sont embarqués pour un cinquième set oh combien incertain ! Mais tout se passe comme sur des roulettes et Michaela est déchaînée face à des adversaires médusées qui vivent un véritable cauchemar. Tout réussit à Saverne et rien aux vaillantes s... et tout à coup ... tout s’inverse et de 14-3 on assiste à une invraisemblable remontée qui torture le président Alain, lequel avait bien dit que l’important est de "passer le drapeau à damier" ! Toute équipe vaillante mérite de sauver une balle de match, et les s... en auront sauvé ... pas moins de 6 ! Il y a de l’abus ! Le score final de l’ultime set reflète mieux le peu d’écart qu’il y eut entre les 2 formations. 15-9 et Saverne se rassure mais les plus jeunes des s... seront un danger pour les championnats à venir !

Diffusion homéopathique de quelques extraits vidéo de ce match avec commentaires du duo de spectateurs sur FB.

Les rouges ont donc battu les rouges et c’est aussi un peu grâce à leur libéro bleue ! Dans les tribunes Alain a eu une peur bleue que ce ne soit l’inverse. Mais no stress ! On gagne toujours à la fin !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2