Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2011-2012

>>Tournoi raclette et galette des rois

8 janvier 2012

Dimanche matin 9h au Cosec des dragons. Nos dragons ne pètent pas trop le feu et les premiers arrivés battent de l’aile. Petit à petit le gymnase se remplit et les jeunes pousses exhibent leurs maillots roses (Benjamines et poussines) ou leur splendide maillot blanc de compétition (les minimes filles venues en force). Qu’il s’agisse des douleurs des quasi-grabataires au réveil, ou de la lourdeur passagère des paupières pour les plus jeunes de nos recrues, un bon échauffement réveille rapidement les musculatures juvéniles dont l’ardeur à caresser et frapper les ballons fait plaisir à voir. Ces demoiselles plongent comme des sirènes tandis qu’en même temps les articulations des dinosaures se dégrippent enfin.

Un coup de sifflet autoritaire invite alors tout ce petit monde à se rassembler pour écouter les consignes de l’organisateur du tournoi improvisé dont la tradition est que la composition des équipes est déterminée par tirage au sort. C’est ainsi que 6 équipes voient le jour mélangeant, Seniors masculins et féminines, loisirs, juniores et cadettes et même quelques minimes promues par leur coach Médy qui les invite à relever le défi de tenir le choc face à des adultes à ses côtés. Ces jeunes volleyeuses surprennent par leur maîtrise précoce des gestes techniques élémentaires ! Le tournoi se déroule assez jovialement et voit triompher le quatuor Colette, Claude, Céline et Jean-Marie.

Les bénévoles du club s’étant affairés avec une redoutable efficacité dans la préparation du repas offert par la Tricolore VB à ses licenciés, l’apéritif débute et s’achève sur les discours de notre Président Alain rappelant l’impérieuse nécessité que toutes ces jeunes filles puissent être suivies dans leur entraînement par un nombre suffisant de coachs ce qui fait hélas encore défaut. Dans un discours plus visionnaire et aérien, Rémy nous gratifie d’une lyrique envolée que l’on peut résumer en substance : Saverne doit redevenir un pôle alsacien du Volley ... car il y a pour donner des conseils aux jeunes des anciens joueurs de Nationale 1,2,3 ... Soleil Saverne en finale de la coupe de France quand il jouait en Nationale dans les années ... c’était l’année (consulter Claude François lors d’une séance de spiritisme pour en savoir plus) CQFD.

Conscients de l’importance qu’il y a à se remémorer ces faits d’armes glorieux qui font toute la culture du club, les convives enfournent des quantités parfois impressionnantes de charcuterie, de raclette (fournie par Alain Bohn, thanks Alain) et de pommes de terre dont la teneur en sucre lent permettra à tous de jouer plus longtemps en attendant la galette des rois. Les benjamines et minimes ayant dévoré leur repas non sans avoir envoyé chacune une douzaine de textos rassurants à leurs parents du style "Mam, g mang la raklet l é super. je v joué", colonisent les terrains de volley pour des parties endiablées auxquelles prennent part de grands enfants comme Jean-Marie dont la notoriété sera devenue en quelques heures indubitable, et dont le sens de l’humour fait merveille sur ce plateau rajeuni, et Ivan le coach de ces demoiselles toujours actif et positif. Pour les plus anciens, les conversations vont bon train, on dévie sur des sujets variés comme par exemple la comparaison des modes de gestion de la cave à vin entre Didier et Jean-Pierre qui s’inscrit dans un contexte de dégustation des fonds de tesson qui sont bien vite remplacés par un Brouilly conseillé par Olivier, qui aurait pu brouiller les plus téméraires avec les agents de la circulation en quête de remplissage de quota de PV, à l’effetif amputé de 3 spécimens prenant part aux réjouissances du jour. Les retrouvailles inter-équipes et inter-générations régénérèrent l’envie de jouer et de se faire plaisir des uns et des autres, tant mieux !

La journée s’acheva dans le jeu et les échanges volleyistiques de ces demoiselles qui auront égayé tout particulièrement ce dimanche agréable. Merci à tous pour votre participation sympathique ! Bon rétablissement aux deux malchanceuses qui ont été victimes d’une entorse ! Et la journée s’éternisa alors par une apostolique dithyrambique pseudo-littéraire d’un auteur ballonné et ventripotent, ayant au mieux prouvé en 3 minutes sans gloire qu’en matière de volley il était devenu impotent.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2