Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2009-2010 » Seniores filles

>>Au grand dam des grandes dames

13 décembre 2009
Auteur(e) : 
Irina

ASVS - Saverne : 2-3

22-25 ; 23-25 ; 25-23 ; 29-27 ; 11-15

Voilà un match serre-coeur avec un final en crève-coeur pour 2 équipes à bout de souffle ne manquant pas de coeur. Jetées d’emblée à corps perdu dans la bataille, les savernoises profitent des bons services de Manue Bergmann pour assommer les locales et imposer leur rythme. Aline Wurcker surprend le contre et la défense. Ce démarrage facile oblige JL Woerth à prendre son premier temps mort afin de recadrer une équipe poursuivie par l’insuccès et la malchance dans nombre de ses prestations précédentes. Mais ASVS ne manque pas de retourner la situation grâce à Marie Chanvrier qui trouve une excellente longueur de service. On se rend très vite coup pour coup dans ce premier set et Saverne commet moins de bévues que son adversaire qui cède face à la puissance de Marie Haberer entre autres.

Le second set reprend dans les mêmes conditions et le public qui a délaissé le marché de Noël pour supporter les jaunes et bleues se régale. Même si ces jeunes filles sont à la peine face aux savernoises tout juste entreprenantes ce qu’il faut dans le jeu, la qualité de service fait la différence et Saverne impose encore sa loi de justesse 25-23 au second set.

On imagine à tort le 3-0, et notamment les arbitres dont les bonbons se gèlent pour employer une métaphore hivernale adéquate. ASVS lutte et s’appuie sur Camille Reeber à l’attaque. Cette dernière assure non seulement sa prestation en réception/défense, mais elle s’offre le luxe de bastonner la défense rouge bleuie par Charlotte Verpillot. Blandine Hartheiser verrouille bien le centre avec Christelle Roth et Saverne se retrouve mené en produisant un volley plus timide et stressé, très adapté à la défaite. Donnant l’illusion de pouvoir retourner la situation en fin de set, les coéquipières de Claude Kister cèdent finalement face à l’agressivité au filet de Sophie Feider ou même Célia Kupper. 25-23 pour ASVS.

Revigorées par le gain de la manche, les bras des locales ne tremblent plus et leur autorité dans le jeu fait merveille. La libéro Annie Stoltz ne faiblit pas face aux services puissants des savernoises. Même si d’étonnantes bévues au service ont lieu, Christelle Roth prouve sa capacité d’accélération de bras et semble capable d’attaquer plus vite que son ombre des ballons parfois tangents, non sans une élégance indiscutable. Le set tourne en faveur de l’ASVS, mais Anne Joly ne l’entend pas de cette oreille et quitte le banc sur lequel le coach n’entend plus que d’une seule oreille. Lucile Adnet bataille au filet et fait un match appliqué en réception et défense. Morgane Pruneta fait une excellente série de services qui font vaciller Camille Reeber dont la réussite demeurait éclatante et presque insolente. On sent Saverne capable de s’imposer après une égalité à 24-24, mais les locales demeurent hargneuses, se défendent bec et ongle, ne lâchent rien. Marie Chanvrier plante une de ses fameuses attaques en long de ligne dont elle a le secret et les rouges ne peuvent que constater les dégâts. 29-27, il va falloir jouer le tant appréhendé cinquième set que l’année 2009 nous habitua à vivre avec comme leitmotiv la plus frustrante des fatalités.

Christelle Roth se fait impératrice des airs et plante un smatch rageur en début de cinquième set. Le message est clair ASVS ne veut pas mourir. Le maintien est en jeu, les jaunes et bleues iront au bout d’elles-mêmes. Quel magnifique état d’esprit ! Toutes ces dames emboîtent le pas avec cet objectif de vaincre, unique et quelque peu revanchard accessoirement. La victoire acquise aussi chèrement la semaine précédente face à Hausbergen stimule les locales qui tournent à 8-1 avec le sentiment d’avoir fait le plus dur. Les mines déconfites des savernoises sont ahurissantes. On patauge dans la confiture de quetsches !

Mais la révolte de Lucile Adnet fait plaisir à voir. On n’a rien à perdre, il faut se lâcher ! Quand Lucile Lâche son bras, les avant-bras de ses adversaires se plient sous le poids de son ballon, à s’en taper les fesses avec les mains. Non contente d’avoir bombardé des missiles à l’attaque, Lucile confirme par une série de services dont de nombreux aces. La résurrection savernoise se propage à toutes les filles et Charlotte retrouve sa foi en défense. Morgane sauve quelques situations inextricables au filet, Marie finit un ou deux points chauds et le match est plié 15-11. Les équipes se saluent non sans un haut-le-coeur de déception des locales. Le coach savernois s’en trouve un peu ému, car la bataille fut si rude que chacune eût mérité de l’emporter. A coeur vaillant rien d’impossible et les protégées de JL Woerth avaient les moyens de l’emporter.

Voilà une malédiction du cinquième set exorcisée enfin. Saverne signe sa quatrième victoire sur 8 matchs, avec l’espoir que l’année 2010 soit propice à poursuivre ce redressement après un début de championnat tumultueux et délicat. Nous avons une pensée pour l’immense Guilaine qui sans sa récente entorse aurait eu plaisir à jouer ce match et Marion dont la ronde forcée du dimanche la prive de la liesse exhubérante d’une fin de match tendue.

Bonnes fêtes de Noël à tous !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2