Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2009-2010 » Seniores filles

>>Vendredi 13 : Pas de pot comme d’habitude !

14 novembre 2009
Auteur(e) : 
Irina

Il fallait bien un vainqueur pour un match de vendredi 13 ! On en déduit assez facilement que le perdant n’a pas eu de pot. Mais rassurez-vous le gagnant non plus !

Fraternelle - Saverne (Hall de la Fraternelle : 13/11 à 21:00)

Score : 1-3

25 - 15 en 22 minutes

21 - 25 en 25 minutes

16 - 25 en 22 minutes

18 - 25 en 27 minutes

Rencontre d’une durée de 96 minutes au total

Arbitres : Baume, Tacquemet Saverne :

1.Vanini, 2.Roth (Abs), 3.Wurcker, 4.Joly, 5.Pruneta, 6.Adnet L, 7.Kister (cap), 8.Graw, 9.Bergmann, 10.Haberer, 18.Verpillot (LIbéro), 12.Troesch

Coach : JJ Morel

6 de départ : 1,4,5,6,9,10 (18)

Fraternelle :

1.Kaiser (cap), 2.Mailleux, 3.Milosch, 5.Vautrin, 7.Lamy , 8. Bichara, 9. Blanc-Marquis, 11. Conrad

6 de départ : 1,2,3,5,7,8

Coach : M Firmant

Le rythme biologique savernois est toujours très perturbé par la participation aux matchs du vendredi. Aucune des joueuses n’a le temps de s’organiser comme une joueuse professionnelle qui peut tranquillement ingurgiter une dose de sucres lents en prévision d’un match long et harassant. L’entraîneur Morel n’a pas de pouvoir sur la bonne hygième alimentaire de ses joueuses comme l’avait mon entraîneur Sergueï lorsque je jouais avec Léningrad. Aussi les rouges visiteuses semblaient affamées et fatiguées avant de commencer leur match. Les efforts consentis à l’échauffement se payèrent très cher et la paralysie en défense de Saverne face à un adversaire redoutable faisait peine à voir au premier set. Pruneta et Joly firent les frais de la contre-performance de leur équipe qui s’inclinait sans gloire 25-15. L’entraîneur Morel hurlait alors qu’en général il semble très rasséréné par le jeu, mais la salle était très bruyante et le grand petit tovaritch de Adnet jouait un match masculin de son équipe pour la première place qui se jouait en parallèle de l’autre côté du filet derrière les tribunes en synchronisation presque parfaite des sets. L’équipe de Plot allait gagner et celle de Adnet aussi sans tuer tout le suspense.

Au deuxième set Morel fit entrer la grande "babouchka" Graw qui allait survoler le contre plusieurs fois. Milosch et Kaiser qui assuraient tout le jeu offensif de la Fraternelle étaient très dominées dans les airs par Haberer et Graw. La petite passeuse véloce Kister redonnait du rythme au set qui était très serré et la libéro Verpillot faisait un très gros travail physique défensif qui faisait du bien à ses partenaires. La domination de Saverne fut concrétisée dans ce tintamarre de 2 matchs simultanés par le gain du set 25-21. L’entraîneur Firmant était beaucoup en colère sur son banc et grondait ses joueuses qui n’étaient pas efficaces.

Au troisième set pourtant c’était la même équipe qui pourtant avec Bichara et Vautrin aux ailes avait été très dominée, qui repartait côté Fraternelle mais la réception devait être tenue avant tout. Le dispositif tactique de Saverne devenait très clair et très efficace. Le set bascula vite en faveur des rouges avec Vanini et Adnet très actives. Troesch blessée et qui n’allait pas jouer demanda l’autorisation de pouvoir partir au travail à son coach. Comme elle était la seule joueuse à n’avoir jamais perdu de match dans cette salle le coach hésita, mais dans les équipes non professionnelles, c’est comme çà et le travail est prioritaire au sport ! Le 6 savernois ne devait pas trop changer jusqu’à la fin et Morel se passait des services de Wurcker astucieuse pour jouer les mains du contre en général. Mais tout le banc était prêt et soutenait son équipe même en étant très inaudible. La Fraternelle perdait nettement et Firmant était encore plus fâché, mais ses joueuses fortes avaient de vieilles blessures et quand les pièces maîtresses sont perdues aux échecs, même Kasparov ne peut pas rattraper la partie.

Et pourtant les joueuses locales Blanc-Marquis et Conrad faisaient bon travail au quatrième set sans avoir trop d’émotions. Vautrin fut ressucitée par la maladresse des contreuses Bergmann et Graw et fit beaucoup mal par les points rusés qu’elle fit. Même Vautrin refit surface dans tous les secteurs du jeu. Morel s’énerva encore et l’engueulade sibérienne qu’il fit aux joueuses les décongela après et Joly revint aider ses partenaires avec ses genoux froids. Graw fit des miracles à l’attaque et toute l’équipe réaffirma son autorité sur le jeu pour gagner quatrième set clairement 25-18 avec grosse exultation de joie car gagner dans le froid et bruit n’est pas facile. Bravo à Saverne qui signe logiquement sa deuxième victoire de la saison et peut avoir gros regrets de ne pas avoir battu Pfastatt et Huningue au cinquième set. Peut-être que avec Graw pour la hauteur elles auront leur chance au retour. Les équipes se séparèrent sans prévoir de collation conviviale et après une bonne douche froide très revigorante pour joueuses non professionnelles et utile à soigner blessures et éliminer acide lactique des muscles peu entraînés par rapport à joueuses de très haut niveau qui reçoivent aussi massages. Merci à vous d’avoir lu mon modeste reportage. Il n’y a pas de photos car appareil en panne et en tapant dessu pas remarcher alors cassé, mais ce sera mieux la prochaine fois.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2