Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2008-2009 » Seniores filles

>>Conquérantes et convaincantes

22 février 2009
Auteur(e) : 
TVB

Saverne-ASPTT Mulhouse 3 : 3-1

Haut-barr 20h30 samedi 21/2 (après report)

Set 1 : 26-26 en 29 minutes

Set 2 : 25-15 en 24 minutes

Set 3 : 25-14 en 23 minutes

Set 4 : 25-23 en 27 minutes

Arbitres : Lamande, Goehry

Saverne : Joly, Kister, Pruneta, Roth, Haberer, Verpillot, puis Wurcker, Graw,Bergmann et coach Morel

Mulhouse : Taglang, Haberer, Bachmann, Minla, Laib-Mislin, Maury, Mazin, et coach Taglang

Mulhouse avait triomphé de Saverne au match aller 3-1 infligeant même un 25-9 à une équipe privée de Marie, mais quand même ! Une équipe avertie en vaut deux et les savernoises se dédoublèrent au plus vite pour faire face à la furia offensive de Mulhouse qui imposait sa puissance et menait d’entrée 8-4. Saverne alignait pourtant l’équipe type préparée tout au long des derniers matchs pour les grandes occasions, hormis Manue qui, ayant pris ses doigts pour des endives les avait endommagés à coup de katana de cuisine. Mais Anne la remplaçait au pied levé et la fleur au fusil, tandis que notre blonde préférée s’expatriait au fond du gymnase pour entamer son long marathon de corde à sauter sur lequel nous ferons le point set après set. Morgane était associée à Claude à la passe avec le même succès que Marion absente de dernière minute. On avait réservé Guilaine et Aline qui, en cette période de préparation aux matchs difficiles (Pfastatt et Sélestat) voient leur temps de jeu considérablement réduit. Manifestement les titulaires actuelles savernoises n’ont pas très envie de se faire remplacer car leur entame de match s’avère très consistante. Une fois l’orage passé, Saverne recolle au score et contrarie fortement les projets victorieux de Mulhouse qui construit maladroitement et s’empêche de servir les bras de Minla ou Haberer (la fille du prof de sport ! Pas celle du garagiste que nous avons en dépanneuse de situations désespérées !). D’ailleurs notre fille de garagiste voisine de Charlotte aux pneus neufs et bleus, est bien loin de péter une durite à l’attaque et survole le contre de Taglang en poste 2. L’émotion gagne progressivement les équipes qui désirent ardemment empocher ce premier set, les relances faciles tournent pour les 2 équipes à des ballons d’apocalypse qu’on sauve de justesse en usant le maillot sur le sol extrêmement bien entretenu par Michel Collin le responsable de la salle du Haut-Barr (et ce malgré la résine que nos amis hand balleurs auront occasionnellement disséminé sur le tapiflex bleu ces derniers temps).

A 25-25 plus grand monde ne sait ce que signifie manchette et passe, et on suppose que l’expérience des savernoises l’emportera. Que nenni ! Morgane se fait surprendre sur une balle de set en notre faveur à 24-23 qu’elle n’avait pas à jouer, mais les 2 prioritaires n’avaient pas fait un mouvement. Egalité. Re-égalité. Re-stress. Ulcère. Non je n’ai pas dit Ul sert ! Ce n’est pas qu’il manque Ul dans la liste des joueuses, il n’y a pas d’Ul c’est tout ! Suivez un peu bon sang ! Temps mort : Plus personne ne suit ! C’est le bordel ! Les filles laissent Morgane en réception/attaque en programmant une croix sur pénétration de Claude. Ca ne me convient pas et je mets mon grain de sel et même de sable dans la mécanique huilée. Claude doit réceptionner et Morgane passe à l’avant. Reprise du jeu ! L’arbitre Goehry ne tremble pas du sifflet lui, il en a vu d’autres ! Manue intensifie ses sautillements dans la zone d’échauffement. L’Haberer 68 plus jeune que l’Haberer 67 à qui je voulais casser le bras (dans le jargon volley on prend un temps mort pour paralyser le futur serveur), passe son service, elle ! Et mieux elle plombe 2 services gagnants sur Claude qui n’avait pourtant pas grand chose à se reprocher ! Forcément je me fais un peu engueuler par ma capitaine qui m’explique qu’elle n’avait pas su maitriser le service d’Haberer pendant tout le set. Consternation ! Echange de "on a les boules" mais on y retourne. Je coupe ma caméra car ça nous réussit parfois de ne pas être filmés. La video du premier set est accessible ci-dessous.

Spéculant à tort sur un coup au moral des rouges, le banc mulhousien met au repos Haberer qui semble beaucoup souffrir de sa blessure à la cuisse. Laib-Mislin entre donc et fait face à un adversaire spécialement requinqué qui fait un sans faute avec une assurance incroyable. Charlotte brille à l’attaque et joue le rôle du "bras chaud" qui reçoit toutes les balles. Anne se joue du contre et met hors de position la défense grâce à son sens de l’observation. Anne-Marie finit des combinaisons limpides et Marie tient la baraque en défense, tandis que Morgane bien inspirée à la passe fait un festival de plateaux en réception. Claude est remise et a oublié sa fin de premier set malheureuse. Elle sert très bien de plus. L’euphorie gagne Saverne et Saverne gagne ses duels dans les longs échanges. Le set se termine par un 25-15 punitif à la fin duquel Aline fait une furtive apparition sans bénéficier de beaucoup d’occasions de jouer car les échanges basculent trop vite en notre faveur. Manue comptabilise 800 sautillements supplémentaires en zone d’échauffement.

On prend les mêmes et on recommence au troisième set, et nul besoin de me répéter ... regardez la vidéo ci-dessous et vous comprendrez tout. Mulhouse devenait menaçant sur une de nos lignes d’attaque, faisant l’impasse au contre devant Anne qui ne concluait pas. C’était l’occasion de faire entrer Guilaine qui dominait par sa hauteur les plus petites des mulhousiennes. devant le changement tactique, il fallait s’adapter, et les jeunes haut-rhinoises ne comprirent pas ce qui leur arrivait. Guilaine planta des ballons avec une rare violence et nulle défense ne pouvait espérer les toucher. La fin de set fut ainsi très largement à notre avantage et ... vous n’avez qu’à regarder la vidéo ! Score : 25-14. Manue à ce stade a déjà joué 2 matchs de volley au filet traduits en 1500 sautillements sous corde.

Après ce score plutôt sévère, Saverne aligne Guilaine d’entrée et subit une réaction de Mulhouse qui impose de nouveau sa puissance mais aussi un faux rythme. les constructions sont moins agréables à l’oeil. Les services se durcissent et les tentatives d’aces réussis ou non de part et d’autre hachent le jeu. Marie sort ses services les plus médiocres et semble avoir peu de bonnes sensations à l’attaque à ce moment du match. pourtant elle maintient notre assise défensive et s’implique avec altruisme dans des combinaisons qui permettent à Charlotte de finir les points. On se retrouve alors avec quelques points de retard et Anne-marie qui ressent un agacement préjudiciable à la qualité de son jeu, nous en fait part très simplement au temps mort. On désigne comme substitut Manue qui entame son troisième match de volley et devrait certainement être très en jambe. Le second arbitre Lamande lui indique poliment qu’elle doit laisser sa corde à sauter sur le banc. Saverne grignote très progressivement son retard grâce à Morgane qui administre une série de services intelligents et efficaces. 23-23. Balle à Saverne. Le service de Charlotte semble bien lourd pour la réception adverse. La balle revient sur une défense de Charlotte qui se joue de la puissance que Minla met dans sa balle. Guilaine a une occasion de conclure mais son attaque ligne est ralentie et redonne une balle à Minla. Cette dernière imagine une balle placée qui reste dans sa main et échoue dans le bas de la mire. Charlotte, rebelotte sur balle de match. Le bras de Charlotte ne tremble pas et la balle revient chez nous. Claude cherche Guilaine qui cette fois conclut. Manue saute de bonheur en faisant son entrechat appel un pied habituel. Le cri plus aigu que pousse l’équipe témoigne de l’importance qu’a cette victoire face à une équipe très jeune certes mais qui avait étrille Sélestat et Pfastatt !

C’est après ce petit exploit que toutes se retrouvent pour un pot express à l’espace convivial du haut-barr ... bien plus convivial que la salle Montaigne de Mulhouse qui avait manqué d’espace ... et de gâteaux/boissons à l’aller. Mais les jeunes haut-rhinoises n’ont pas beaucoup de temps à consacrer encore à cela, car à peine le match fini que le téléphone sonne et qu’il faut prévoir d’autres matchs et d’autres semaines très chargées en volley et en études.

Sélestat devra se méfier de Saverne car nous comptons aligner une équipe très compétitive dans un mois !

Video set 1

Video set 3

Vos commentaires sur cet article

  • Conquérantes et convaincantes

    16 avril 2009, par Didier Jolly

    Il y a trop de vêtements dans ces vidéos


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2