Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2008-2009 » Seniores filles

>>Les rouges ... ça bouge ?

14 décembre 2008
Auteur(e) : 
TVB

Altkirch récent promu en régionale 1 est en passe de finir la phase aller sans la moindre victoire mais avec quelques 3-2 en leur défaveur démontrant qu’il ne manque pas grand chose à l’équipe de Régis Jully pour faire mieux qu’une place de dernier. Claude gagne le "toast" (? ??!???) d’entrée et démontre l’appétit des visiteuses après 2 heures de route, aiguisé par le spectacle du coach qui s’enfile son toast jambon fromage de secours avant une banane salvatrice pour sa zenitude. Comme aucun pot de fin de match n’est prévu et les gamins du basket qui nous ont précédé ont bouffé tous les gâteaux, les savernoises prennent la précaution de réserver le resto à 11h.

Début du match à 20h30, cela nous laisse du temps avant la bouffe ! Saverne est presque au complet pour ce déplacement lointain et aborde ce match sans se sentir menacé, dès lors que Pélagie, avec une série des services difficiles anéantit la réception locale. Saverne voit en ce premier set peu de ballons revenir du camp adverse qui s’empêtre dans un non-volley catastrophique qu’il est difficile d’imaginer pour des joueuses de ce niveau. Pourtant les 6 minutes d’échauffement laissaient entrevoir un beau potentiel offensif chez les altkirchoises avec Burkhart ou Klein hélas encore blessée. Sans bien jouer Saverne dispose facilement et rapidement des blanches 25-13. Il en va de même au second set, et comme Altkirch se complait dans un volley lamentable, Saverne en fait de même. Seul un point est disputé, et donne l’occasion d’apprécier les talents en défense d’Aline ou Manue. Pélagie fait un passage omniprésent au filet et, jouant trop bien est remplacée par Charlotte dont les trépignements d’impatience sur le banc venaient à bout de la patience de son coach assourdi. Morgane et Anne étaient déterminées à ne pas rentrer dans le match afin de reposer leurs articulations ou musculatures raidies par ce long voyage. Les arbitres Zussy et Baumann faisaient de leur mieux pour surnager dans ce match étrange.

Contaminées par le faux rythme d’Altkirch qui faisait les points ou les fautes au service comme dans le jeu, les savernoises ne parvinrent pas à se détacher dans le troisième set et furent agacées par la médiocrité inhabituelle de leur jeu. Elles voulaient que ce match s’achève vite mais ne s’en donnaient pas les moyens. L’écart se creusait moins que l’appétit chez les rouges anesthésiées. Quand Anne rentra déterminée à remettre de l’ordre dans tout ça, la différence de vélocité fut saisissante avec ses partenaires. Ces dernières donnaient l’impression de porter des boulets au pied. Altkirch sentant sa chance venir prit confiance et osa des services difficiles avec Schnebelen ou Allegatiere, la défense fut soudain plus mobile et les talents offensifs cités plus haut s’exprimèrent enfin. Le grain de réussite nécessaire s’ajouta à la sauce et Altkirch se transforma en un tournemain en une redoutable équipe, combattive à souhait et finissant le set 25-17 à la grande consternation des savernoises.

Morgane reprenait alors du service à la place d’Anne-Marie qui s’éteignait et perdait toute confiance. Le quatrième set fut plus disputé au départ et tourna sensiblement en faveur d’Altkirch qui continuait à faire les efforts et utilisait au mieux la dynamique du set précédent. Klein était intraitable au contre et le retour de Pélagie n’y changeait rien. Il nous fallait prévoir un cinquième set car Altkirch avait mis sous l’éteignoir les savernoises avec un 25-21 autoritaire.

Enfin débarrassées de leur complexe de supériorité, les savernoises entrèrent avec détermination et abnégation défensive dans un ultime set qui tourna très rapidement en leur faveur. L’heure de réservation au resto approchant, souhaitant y partager un repas en évitant d’y faire les mines qui vont généralement avec les défaites dramatiques pour l’ego d’une équipe, les rouges sentaient qu’il fallait que ça bouge. Altkirch eut une petite chance avec Klein au service qui aligna 2 aces pour revenir à 6-9, mais un temps mort lui coupa bien vite le bras et son service suivant échoua largement dehors. Saverne s’envola avec bonheur vers sa sixième victoire et assure son maintien à un match de la fin de la phase aller. Altkirch encore privé de sa première victoire se doit d’espérer, tous ces efforts et cette combattivité seront bien un jour récompensés !

Le déplacement à Woerth dimanche 21/12 sera tout aussi périlleux !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2