Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2008-2009 » Seniores filles

>>Pas une équipe du dimanche !

20 octobre 2008
Auteur(e) : 
TVB

La sortie de Saverne à Pfastatt aurait dû être un événement du haut de tableau avec un match incertain ... souvenez vous, il y a 2 ans Saverne battait Pfastatt à deux reprises 3-2 et montrait un visage conquérant. Cette équipe haut-rhinoise est de loin la plus sérieuse à jouer. Pour ma part je regrette que le groupe des rouges ait été sujet à une relative démobilisation pour cause de maladies et blessures. La préparation d’un match de ce niveau ne souffre pas la moindre approximation. Tout le monde doit avoir noté le rdv dans son agenda avec la mention "match important à jouer et à préparer". Nos atouts offensifs principaux étaient en panne de pratique et donc de confiance, et le 6 aligné en début de match montra très vite ses limites et son manque de cohésion face à une équipe impressionnante d’entrée.

Pfastatt a semble-t-il bien encaissé sa saison en N3 et l’équipe rajeunie se reconstruit autour de valeurs sures, Scherrer et de valeurs montantes Enderlin et une passeuse au toucher assez propre Graeber. Le niveau des services des joueuses locales anéantit rapidement la réception savernoise qui explose à partir du seizième point. Incapables de sortir la tête de l’eau autrement que par des actions individualistes désespérées, les coéquipières de Claude et Morgane le tandem de passeuses habituel, cafouillent leur volley jusqu’en fin de set et essuient une sévère punition 25-16.

Charlotte et Pauline puis Marion et Aline arrivent à la rescousse au sein d’une équipe stupéfiée par l’efficacité de l’adversaire dont la lecture du jeu offensif savernois est aisée. Avancées en défense les joueuses au maillot blanc n’ont aucun mal à défendre les balles placées ou les attaques peu tranchantes. La correction infligée au second set est encore plus sévère 25-11 et de nombreuses titulaires savernoises assistent depuis le banc à la débâcle sans avoir la bonne idée de partir en zone d’échauffement montrer les signes d’une envie quelconque de retour dans ce match. Marion prise plusieurs fois à défaut en réception ne trouve pas de soutien sur le terrain et perd confiance. Crispation et mauvais contrôle technique du ballon vont de pair et Pfastatt semble intouchable dans tous les secteurs du jeu. Les ballons inattaquables rendus en manchette sans la moindre intention de nuire à l’adversaire ne sauraient mettre à mal l’arrière défense d’une équipe qui commence à savourer sa vengeance méritée.

Il fallait bien nous attendre à être attendus en ces lieux illustres du volley et Saverne commençait à mesurer la motivation de son adversaire. Claude entama le troisième set bien plus déterminée et Marie fit son retour sans parvenir à briller par sa régularité en réception comme au filet. Anne encore sujette à une contracture au mollet tint parfaitement un rôle d’opposition à la passeuse et assura un contre extérieur salvateur. Aline parvint à faire des incursions couronnées de succès en réception/defense. L’équipe tournait beaucoup mieux et les échanges devenaient spectaculaires. Charlotte tenait bon en réception et palliait son manque de hauteur par quelques tours de magie manuels inattendus et parfois chanceux, admettons le. Sa présence pour souder le contre auprès de Manue était rassurante et les croix lancées par Claude étaient crédibles. Hélas on subissait toujours ce point d’avance que conservait l’adversaire qui donnait des balles de match consécutives. Les blanches ne parvenaient pas à conclure car Saverne plaçait une attaque gagnante. Sur le service savernois, Manue échoua, puis Pauline eut une attaque difficile pour revenir, mais la bande du filet et les 4 mains qui planaient au dessus résistaient. A 26-25 après les occasions perdues, la pression était trop forte et Charlotte tenta de réceptionner à deux mains un ballon un peu trop puissant. Transpercé ainsi par la puissance de l’adversaire, Saverne concéda sa seconde défaite en montrant un visage un peu plus convenable.

J’espère que le troisième dimanche face à la redoutable équipe de Sélestat ne nous sera pas aussi fatal que les deux derniers. Quelque soit le niveau théorique des unes et des autres, l’équipe qui démarrera alors devra avoir touché beaucoup de ballon à l’entraînement. Précisons que nous avons le temps de préparer ce match qui constitue l’ultime espoir de finir très bien classés cette saison. Réagir là relancerait de plus notre motivation et l’intérêt du championnat pour toutes les équipes.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2