Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2007-2008 » Equipes de jeunes » Garçons

>>Saverne-Alsatia : 3-0 (25-19 ; 25-22, 25-20)

10 mai 2008
Auteur(e) : 
TVB

Saverne-Alsatia : 3-0 (25-19 ; 25-22, 25-20)

 

Cette fin de samedi après midi pré-estivale n’allait à coup sûr pas mobiliser les foules et c’est bien dommage car on a assisté à une rencontre assez disputée entre les cadets savernois et ceux de l’Alsatia Strasbourg.

 

Ces derniers se firent attendre tandis que les locaux s’impatientaient, souhaitant en découdre au plus vite, refusant qu’un nouveau forfait les prive de la joie de jouer, ce qui arriva par trop souvent cette saison.

 

Saverne s’affiche comme favori de la rencontre malgré les absences d’Antoine et de Niels, tout heureux de retrouver Thibaut opérationnel, mais consterné de voir Kevin obligé de s’absenter avant le début de la rencontre.

 

Les 6 minutes laissent entrevoir de grandes possibilités offensives du côté de l’Alsatia et on s’attend à un match serré car les qualités physiques en présence semblent assez égales.

 

Alsatia  : 10.Lizad Malila (cap), 11. Dilan Yildirin, 2. Kevin Simon Duparmeur, 14. Brahim El Bouhabbli, 3. Lee Phu, 8 Barri Onawazobo, 6 Loïc Gully

 

Saverne  : 16. Gilles, 5. Kevin, 2. Raphael, 7. Thibaut, 6. Ugo,9. Adnane,10. Matthieu

 

 

Le match commence, les équipes sont fébriles et malgré une démonstration de puissance de Gully côté Alsatia, Saverne mène 4-2 puis se fait rejoindre. Saverne créé peu d’attaques franches et place des ballons courts qui perturbent la reconstruction adverse au point de pousser les bleus à la faute. Ugo montre son omniprésence au contre et gagne ses duels permettant à son équipe de mener 8-6 au premier temps mort.

Alsatia impressionne mais pêche par irrégularité au service et à l’attaque, Saverne reste en tête 10-9 malgré un jeu un peu statique. Alsatia défend avec véhémence et le capitaine Malila effectue une remarquable défense au pied. Pourtant la hauteur du block avec le binôme Thibaut-Ugo fait merveille face aux attaquants bleus qui doutent et Saverne se détache 16-14, puis 22-17 grâce à une succession inespérée de fautes directes de leurs adversaires déstabilisés par la qualité du contre local. Nul attaquant bleu ne songe alors à canaliser sa puissance pour réussir des attaques plus hautes et placées plus au fond, Saverne s’impose 25-19.

 

Alsatia se ressaisit dès le début du second set, réagissant avec une grande concentration, El Bouhabbli trouvant ses attaquants et distillant de bonnes passes sur son numéro 3 haut et puissant et son numéro 6 bondissant et percutant. Au temps mort l’avantage des visiteurs est de 8-5 et les risques pris par Malila au service ont payé.

Kevin rejoint ses partenaires à ce moment côté Saverne, se contentant encore d’encourager ses partenaires depuis le banc. Saverne surprend et Raphael place une attaque très plantée qui passe en « boîte aux lettres » dans le contre : 9-11. Saverne impose sa puissance avec Thibaut et Raphael, Alsatia résiste formidablement en défense, mais la présence défensive d’Adnane et sa qualité d’observation font la différence pour raccrocher 11-12. Ugo passe la surmultipliée en défense, et à la conclusion, bien servi par Mathieu qui fait un match très appliqué à la passe comme en défense. Gilles est stable en réception et tente des attaques décroisées qui contribuent à déstabiliser une défense très sollicitée de l’Alsatia, et encore plus par de puissants services smaschés de Thibaut. Pourtant les réceptionneurs strasbourgeois ne craquent pas et semblent pouvoir passer en tête au second temps mort, mais comme trop souvent leur prise de risques inconsidérée au service annihile leurs efforts. C’est Saverne qui mène ainsi 16-15 face à un adversaire dont la « versatilité concentrative » pour employer un néologisme linguistiquement contestable, saborde ses intentions les plus louables de développer un jeu de qualité. Saverne maintient un point d’avance avec une tentative de passe courte avortée entre Adnane et Ugo, mais heureusement une régularité rassurante de Gilles en poste 4, sous les yeux de sa supportrice maternelle très émue de voir les progrès accomplis en quelques années par l’ensemble de ces jeunes gens sous la direction de Joëlle Wencker, dont l’enthousiasme débordant n’est jamais retenu devant les exploits de ses protégés. Thibaut jusque trop gourmand dans ses attaques avait connu des échecs cuisants, mais la balle parfaite qu’il reçoit pour concrétiser un 21-18 ne lui échappe pas et il désintègre la défense ligne de l’excellent Malila. La balle de second set est longue et incertaine et les défenseurs piquent du nez vers le plancher ou s’encastrent dans les murs pour toucher ce précieux ballon bleu jaune, les rouges comme les bleus multiplient les exploits que l’arbitre surveille d’un œil goguenard, les bleus font le plus dur et basculent hélas dans la perte du set sur une simple mésentente d’un ballon qui semblait facile à relancer. Le score 25-22 est sévère et l’Alsatia en est décontenancé. Malgré tout ces garçons gardent le sourire et semblent beaucoup s’amuser sur le terrain, et ils repartent ainsi la fleur au fusil face à leurs exécuteurs du jour, de plus en plus sûrs de leur affaire.

 

Raphael et Mathieu font une nouvelle fois preuve de régularité dès le début du troisième set et le contraste est flagrant avec ces bleus peu confiants qui forcent leurs bras, raccourcissent leurs gestes pour taper plus fort et perdent trop souvent le contrôle du ballon. Et comme le contre savernois ne faiblit pas et que Thibaut daigne plonger en réception, tout va pour le mieux à 8-3. Ugo prend confiance à l’attaque et concrétise des bonnes réceptions et relances de ses partenaires. 12-4 après le passage d’Adnane au service régulier et percutant. Kevin fait son entrée sur Gilles qui avait déjà assuré l’essentiel et pouvait laisser sa place avec le sentiment du devoir accompli. Gully remet en selle son équipe en dominant les airs pendant quelques instants mais le retard est réel à 16-11. Prenant conscience qu’un reportage sportif est prévu, ce qui est rare dans les championnats de jeune, le second passeur bleu s’applique pour figurer au panthéon des stars volleyistiques du jour, et son omniprésence en défense requinque ses attaquants dont les chaussettes semblaient pleines, Lee Phu en profite 2 fois mais Ugo le ramène à la raison en contrant avec autorité sa troisième tentative. Saverne mène 18-14 et le numéro 14 de l’Alsatia continue son show au service cette fois, conforté par le talent d’attaquant de son capitaine qui prend le jeu offensif à son compte en délaissant temporairement sa tâche de passeur. Pourtant rien n’y fait et même si le numéro 3 se venge d’Ugo en le chaussant, Saverne reste en tête 20-16 sans donner de signes d’inquiétude.

 

La montée d’Adrénaline environnante oblige l’arbitre Jacky Wencker tout en estivant vêtu, à convoquer le capitaine strasbourgeois dont le self-control est bien au-dessus de celui de ses partenaires dont la combattivité légitime s’exacerbe en propos enflammés qu’ils jettent dans le vent sans se départir d’une réelle bonne humeur et d’un fair play appréciables. Alsatia défend bien, n’est pas surpris par les feintes lisibles de Raphael ou Thibaut, mais l’écart de 5 points se maintient à 22-17 sur une faute d’attaque de Malila, une des rares ou la seule peut-être. Saverne mène 24-17, se relâche l’espace d’une minute qui correspond à la célébrissime peur de gagner et conclut 25-20 sur un contre parfait de Thibaut.

 

Joëlle et les siens exultent et sont ravis de conforter ainsi leur seconde place au classement derrière l’intouchable équipe du racing 1, à 2 matchs de la fin du championnat.

 


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2