Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2007-2008 » Seniores filles

>>La Constantia favori logique : 3-0

25 novembre 2007
Auteur(e) : 
TVB

Nulle équipe savernoise ne parvint dans les dernières années à vaincre les équipes 1 ou 2 féminines de la Constantia. Et pour cause, le club strasbourgeois draîne l’essentiel des joueuses de niveau national/régional du secteur et compte un effectif conséquent et de qualité dont la régularité et la maîtrise technique réjouissent. On faillit faire mieux que de la figuration la saison dernière en mettant en danger l’équipe qui au final monta en Nationale 2. Mais la Constantia demeurait intraitable.

Saverne affrontait donc cette saison une équipe 2 de la constantia très solide avec des attaquantes/réceptionneuses expérimentées et bien servies par l’inusable Barbara Schuster dont l’inspiration à la passe est un des atouts de cette solide équipe.

Hélas, côté Saverne il fallait se passer exceptionnellement de la tout aussi inusable passeuse Claude Kister qui avait participé activement aux dernières bonnes prestations de son équipe en montrant ses capacités à accélérer le jeu.

Morgane Pruneta seule passeuse restante n’en était pas pour autant à son coup d’essai heureusement et toute l’équipe pouvait s’appuyer sur sa volonté positive d’assurer la distribution avec autorité et concentration, bien relayée par Anne-marie Roth qui stabilise considérablement le contre à l’aile, malgré d’épisodiques flottements dans le placement défensif.

Le premier set démarra avec une volonté forte de Saverne de mettre à mal le leader dont le niveau de jeu semblait très accessible. On se dit à Saverne qu’on avait déjà vu pire et on se complut à imposer un jeu vif et inspiré comme à l’accoutumée avec des combinaisons parfaitements finies par Pélagie ou Marie. Les fautes de réception occasionnelles des savernoises les privèrent de la possibilité de creuser définitivement l’écart au score. La fin de set fut épique avec un suspens haletant car la constantia grignotait son retard. Anne entrée précédemment à l’attaque faisait le mauvais choix de tenter un service court sur une balle de set à 24-23 et les espoirs savernois étaient anéantis par 2 fautes de construction. Saverne s’inclinait 26-24.

Etait-ce tout de même le bon jour des rouges face à une Constantia privée de la victoire face à Huningue la semaine dernière ? En tout cas Saverne ne pensait pas à çà et subissait la loi des locales qui menèrent très vite 8-1 avec une N Holzcherer intenable. On se reconcentrait sur la production d’un jeu de qualité à l’image de Marie très appliquée en réception et de Pauline exploitant parfaitement le décalage du contre aux ailes, mais le laxisme général des placements arrières faisait péricliter les espoirs savernois. L’entrée de Léa toujours enthousiaste n’y changeait rien. La punition fut sévère à 25-16.

Saverne appliqué démarrait le troisième set sur un rythme endiablé et Barbara Schuster avait beau multiplier les exploits défensifs, ses partenaires étaient aux abonnées absentes à le conclusion face à un contre et une arrière défense savernoise particulièrement hermétique et impressionnante pour le coach local Samir Laïb. Saverne menait nettement puis commettait les mêmes approximations qu’au premier set en voulant assurer des balles à en devenir frileux et timoré. Léa faisait un entrée remarquée et débloqua avec autorité la mécanique qui se grippait. La fin de set se rapprochait et l’inquiétude paralysa les bras et les courses d’élan, Saverne fut un peu moins tranchant et les quelques exploits défensifs locaux dont ceux de la transfuge Waïla Curry mirent à mal le moral des rouges déjà en baisse. Saverne craqua sur la première balle de match à 25-23. Bravo à la Constantia, qui pourtant moins impressionnante, sut être présente jusqu’au bout pour exploiter les fautes et le manque de réalisme des savernoises.

Excellent arbitrage de Thierry Baume et Denis Maetz, clairs et compréhensifs dans les actions de jeu subtiles et en particulier celles qui autorisent un passeur en pénétration à propulser la balle en face tant qu’il ne dépasse pas la bande du filet.

Ce 3-0 surprendra mais n’étonnera pas pour autant, car la domination d’une équipe ne peut se dispenser d’une économie de fautes individuelles de placement de base, et de la confiance qu’on alimente par une concentration réelle dans le jeu et lors des phases de rotation. Une équipe qui s’éparpille dans le blabla perd beaucoup d’efficacité.

Saverne jouera son maintien cette saison, à mon sens du moins. Cela permettra à l’effectif de tourner davantage et espérons le à de nouveaux talents de se révéler plus vite pour construire l’avenir. Bon rétablissement à Claude !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2