Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2007-2008 » Seniores filles

>>Guebwiller anéantit Saverne : 3-0

30 septembre 2007
Auteur(e) : 
TVB

Guebwiller parvient à aimanter la balle en défense pour créer la surprise de cette seconde journée face à Saverne qui commet un nombre incalculable de fautes.

Score 3-0

Durée : 77 minutes

Set 1 : 25-22 en 28 minutes Set 2 : 26-24 en 27 minutes Set 3 : 25-14 en 22 minutes

Arbitres : Sifferlen, Koenig : très bon arbitrage comme à l’accoutumée

Guebwiller : Fuhrmanns, Fost, Liehtle, Chapelier C, Chapelier L, Lecourt, puis Schleer, et Fernez

Saverne : Adnet, Kister, Haberer, Joly, Pruneta , Bergmann, puis Roth et Ehrhart

On attendait les savernoises un peu plus à leur avantage en ce début de championnat régional. Le déplacement de samedi soir à Guebwiller était envisagé comme assez difficile et ce, malgré le classement très moyen de Guebwiller la saison dernière dans cette poule régionale. Mais les jeunes joueuses de G. Chapelier, ont travaillé, progressé et appris ... que même si l’on n’a pas tous les arguments offensifs de son côté, le volley reste un jeu où il convient de faire une économie de fautes directes.

Dès le début de la rencontre, le collectif de Guebwiller est parfaitement en place en défense et la première attaque des savernoises échoue déjà à 50 cm à l’extérieur du terrain. Les fautes succèdent à cette faute et l’entame approximative entame déjà le moral savernois, et le Morel aussi par la même occasion. On resserre quelques boulons, on resert quelques vices au filet, on se ressaisit dans le jeu, Lucile explose la défense de Guebwiller à plusieurs reprises et les occasions de passer devant au score se multiplient. Mais rien n’y fait, car nulle joueuse savernoise n’est capable d’aligner 2 services consécutifs sans commettre une faute énorme. Le collectif peu stable mentalement accuse le coup de ces insuccès répétés et les bras des attaquantes se crispent, la mécanique se grippe y compris chez les passeuses, toutes jouent à bras raccourcis et Guebwiller empoche le premier set 25-22 de façon très méritée.

Saverne repart à l’abordage au second set avec les meilleures intentions et surclasse nettement Guebwiller en menant 20-10, essentiellement grâce à une bonne série de services de Lucile en début de set, et une plus grande application dans la relance. La distribution est plus claire et chacune peut s’illustrer à la conclusion des points. L’avantage acquis aurait dû être suffisant pour favoriser les entrées successives d’ Anne-marie et Léa. Ces dernières, à peine entrées voient leurs partenaires s’effondrer en réception, et attaquer en manchette un adversaire qui n’en demandait pas tant pour nous jouer le coup du phénix. Et c’est M. Fost qui renaît de ses cendres à l’attaque et inflige une série d’attaques gagnantes pour recoller au score. Le retour sur le terrain des titulaires savernoises n’y aura rien changé et les temps morts ne ramènent aucune sérénité. On cafouille les points importants et les prises de risque inopportunes sont vouées à l’échec. Saverne est mis à la faute et concède le set 26-24.

C’est un genou à terre de plus, et les démons de la défaite ressurgissent. le coach savernois restructure son effectif sans succès au début du troisième set où l’on est déjà menés, et l’oukase s’impose de sortir Marie trop en dessous de son niveau au filet, et en train de sombrer à l’arrière. N’allons pas lui faire supporter la responsabilité de l’échec pour autant, car toute l’équipe brasse du vent, s’agite beaucoup en pure perte, ne parvient pas à se discipliner ou se concentrer, participe à des temps morts plus mortifiants qu’utiles, esquisse un retour timide ... un ange passe et casse le bras d’Anne-Marie au service, et même celui de la capitaine Claude un peu plus tard. Les dieux et les anges ont choisi leur camp, c’est Guebwiller qui est méritant car L Chapelier est intenable au filet et conclut avec brio les bonnes passes de sa soeur C. La messe est dite à 25-14, et les savernoises sont renvoyées à leur torture morale de ne pas être capable de tenir l’échange sans faire des fautes grossières. Le collectif s’est effrité malgré la prestation individuelle honorable de l’une ou l’autre des joueuses habituellement les plus actives.

J’avoue ne pas être surpris par la prestation mentale des joueuses savernoises dont le capital confiance est à 0 depuis plusieurs mois, et j’espère que cette défaite intervenant très tôt permettra de remettre les pendules à l’heure pour que toutes parviennent à mieux cerner leur rôle au service de l’équipe. Cette saison n’est pas nécessairement celle où l’on doit nous attendre au sommet. Il faudra beaucoup travailler pendant la phase des matchs aller afin d’oublier la saison difficile de l’an dernier.

Vos commentaires sur cet article

  • Guebwiller anéantit Saverne : 3-0

    5 octobre 2007

    Allez les filles, ne vous laissez pas démonter, je suis avec vous !!!

    Christine Bour


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2