Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2006-2007 » Nationale 3 Féminine 2006-2007

>>Kingersheim - Saverne : 3-0 Le vrai visage de Kingersheim

15 avril 2007
Auteur(e) : 
TVB

On avait vu évoluer Kingersheim au cosec des sources en 2006 et ces très jeunes joueuses avaient conquis une victoire 3-2 à Saverne dans cette salle "piège" car indigne d’un match de Nationale 3.

Notons d’ailleurs qu’avec la réfection en cours, la praticabilité sportive de la salle bat des records de médiocrité et que des entraînements de jeunes y ont lieu sans vestiaires ni même toilettes, ce qui reste scandaleux. Je tenais à le préciser afin de démontrer combien il est difficile de reconstituer une école de volley le lundi soir dans de telles conditions d’accueil, dans une indifférence quasi générale de nos compétiteurs et compétitrices des équipes phares, mais grâce à l’investissement de Ugo, Fix (délégué par le CDVB, qu’il serait urgent de relayer dès la rentrée de Mai 2007) et de notre président Alain. Si l’on s’onterroge sur l’intérêt de mon propos dans le cadre du compte-rendu de ce match, il faut bien comprendre que si l’équipe féminine descend de N3 dans la division inférieure au vu de ses résultats sportifs très insuffisants, le pire aura été évité sur le tapis vert. En effet sans la diligence et la réactivité des personnes citées, la sanction administrative encourue aurait conduit Saverne à redémarrer à un niveau bien inférieur à la Régionale 1.

La parenthèse nécessaire faite, je décrirai brièvement la rencontre qui s’est jouée samedi soir à Kingersheim en l’absence d’envie et de vraie motivation d’une équipe savernoise promise à son destin de faire valoir. Au premier set, Kingersheim semble fébrile et échoue systématiquement au service. Les savernoises leur rendent bien ces échecs directs et ne parviennent pas à produire de point gagnant. Le match est décousu jusqu’à ce que Kingersheim prenne confiance et ne commette que rarement des fautes. Grâce à un jeu régulier et un service bien mieux placé et bien plus efficace, Kingersheim s’impose logiquement dans ce premier set 25-19. Saverne ne reviendra plus jamais au score et le second set est expédié sur le même score malgré les tentatives épisodiques de Saverne d’accélérer le jeu sans qu’efficacité en relance ou réception il n’y ait.

L’insipidité des services savernois facilite le jeu de Wiederhirn et de Lustenberger, bien qu’un effort au début du troisième set d’éviter ces 2 joueuses soit imputable à Claude. Mais on oublie très vite les consignes élémentaires comme à l’accoutumée et si les 2 kingersheimoises sont approximativement évitées au service elles ne le sont pas en relance ou en défense par des attaquantes savernoises timorées par le contre bien placé adverse. Pinto et Peterschmid alternent avec succès à la passe haut-rhinoise, et trouvent aisément leurs attaquantes au bon moment à la satisfaction du coach D. Martin réjoui que ses jeunes filles montrent à Saverne ce dont elles sont capables : 25-17 pour clore ce 3-0 magistral et mérité. Certes leur sort en Nationale 3 est encore bien incertain mais Kingersheim aura su relever la tête et se montrer digne du niveau auquel elles prétendent jouer.

Saverne, résigné nourrit l’illusion que la prochaine saison soit plus faste en négligeant certainement que l’effort de solidarité collectif nécessaire à une bonne préparation future, ne peut se construire que sur les 2 derniers matchs de la saison en cours, même si ceux-ci seront probablement de nouvelles sévères défaites.

Le collectif savernois semble actuellement bien fragile et bien incertain pour l’avenir. Aucun miracle n’arrivera sans une implication sportive et associative maximale dans les mois à venir. L’urgence est de faire face au besoin d’animation d’une dizaine de lundis soirs pour les jeunes de l’école de volley en assistant Ugo si possible, et d’une implication dans les activités beach de l’été (tournois au minimum). Chacune aura individuellement besoin d’une intensification de sa préparation physique afin d’être opérationnelle à la rentrée 2007. Un travail foncier individuel semble indispensable pour une équipe en telle perte de vitesse et pour laquelle on ressent une fatigue réelle et une lassitude considérable.

Pour digérer une saison si longue et si décourageante, il convient peut-être de revenir aux origines de la pratique de son propre sport au moins une fois et d’apporter une aide aussi éphèmère et occasionnelle soit-elle aux jeunes en phase d’apprentissage. Benjamines, minimes, pupilles et poussines débutantes auraient sans doute beaucoup de choses à apprendre à nos joueuses de haut niveau, tant au plan individuel qu’au plan collectif. Le temps qu’on peut y consacrer n’est jamais perdu. Les liens entre équipes au sein d’un club sont précieux. Les actions auprès des jeunes ont un effet majeur dans la structuration générale du club et je suis étonné que si peu de personnes y consacrent une simple soirée ou une simple après midi dans l’année.


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2