Volley Saverne(67)

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Tricolore volley ball

Faites également la promotion de votre Page

Vous êtes ici : Accueil des volleyeurs » Les souvenirs des volleyeurs » Archives de la saison 2006-2007 » Nationale 3 Féminine 2006-2007

>>Saverne - Besançon 3-1 : un spectacle de qualité pendant 2 heures

3 octobre 2006
Auteur(e) : 
TVB

C’est un effectif réduit à 6 joueuses qui allait devoir affronter la redoutable équipe promue de Besançon, habituée aux rencontres de N3 depuis plusieurs saisons déjà. On rappela en dernière minute Colette Adnet qui put nous démontrer toute l’importance que peut avoir la remplaçante dans une équipe, et qui, en faisant une entrée dans chaque set, sut se hisser à son niveau au maximum et "tenir la baraque" en défense aux moments importants, et même au filet ! Bravo et merci. Le coach envisage désormais la possibilité d’inclure une libéro dans l’effectif, dès le retour des absentes Claude Kister, Aline Weiss, Pélagie Lotolotolua, Anne-Marie Roth. Nul doute que Colette sera candidate pour ce poste de libéro !

L’équipe prévue avait dû être remaniée suite à l’absence de dernière minute d’ Anne-Marie Roth hospitalisée et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

On improvisa Anne Joly en opposition avec la passeuse, afin de rendre le block plus compact et apte à maîtriser la puissance de feu bisontine. Le coach bisontin Cedric Ambs comptait sur ses 2 attaquantes Demaiziere (13) et Menissier (4) dont la hauteur et la puissance étaient impressionnantes.

On s’attendait à un match âpre avec 2 équipes très engagées en défense, les 50 spectateurs vécurent un match spectaculaire à suspens pendant 2 heures qui éprouvèrent considérablement les organismes des joueuses.

Les savernoises entraient dans le match plus rapidement que Besançon qui cafouillait sur quelques points et subissait la pression des bons services désaxés des savernoises à l’image de Manu Bergmann qui sut faire la différence en milieu de set et entama la confiance de Linah Tan la libéro bisontine. Saverne s’imposait logiquement 25-20 en 31 minutes

Le second set fut plus étriqué, mais les savernoises conservaient toujours une avance qui fondait assez vite. La fin de set était serrée et Morgane Pruneta la passeuse savernoise sut prendre ses responsabilités et conclure ce set à 25-23 d’une seconde main ferme. Ouf ! Le second arbitre alsacien D Pfrimmer, coach expérimenté à d’autres heures souffrait silencieusement pour le coach savernois JJ Morel en état de tension maximale.

Au troisième set, la puissance de Besançon au filet pouvait s’exprimer grâce à une bonne construction du jeu favorisée par un manque de réalisme et de variété au service de Saverne. Il est vrai qu’à ce niveau, toute erreur et toute baisse de vigilance se payent comptant. La confiance avait quitté les savernoises pourtant soutenues par la bravoure en défense de l’inusable Marie Haberer. Rendons hommage à Besançon avec Audrey Will qui stabilisait la réception et Emilie Grandjean qui frappait sans retenue des attaques pleine ligne. La gauchère capitaine Céline Belin avait pris le rythme des savernoises en défense, ce qui permettait à Aurore Stocklin de poser davantage son jeu. Côté Saverne Lucile Adnet réalisait pourtant quelques prouesses défensives étonnantes. Besançon s’imposait 25-19.

Les deux premiers tiers du quatrième set tournaient en la faveur de Besançon et la multiplication des efforts défensifs d’Eléonore Bohn n’y changeait rien. Le genou d’Anne Joly souffrait au point qu’il fallut la mettre au repos en préparation d’un éventuel cinquième set. Colette Adnet devait assumer ce remplacement au filet avec un désavantage de taille considérable. Besançon ne sut exploiter le bout de filet à ce moment précis, ce qui fit le jeu des savernoises qui étaient remises en selle par une série de services longs et puissants servis croisés sur le poste 5 adverse, de Marie Haberer. L’écart initial était tel en faveur de Besançon que le coach savernois avait pris le parti de calmer ses joueuses en leur demandant de produire un volley plus délié et apte à les remettre en confiance. Celles-ci firent beaucoup mieux et la fin du set fut une apothéose pour le public ravi. Besançon conservait un léger avantage d’un point et multipliait les balles de set que sauvait Saverne avec Lucile Adnet qui frappait fort sur la diagonale adverse laissée par la défense bisontine. La première balle de set pour Saverne fut servie par Manu Bergmann de peu dehors, mais on eut d’autres chances. Morgane Pruneta poursuivit sa série de services courts tactiques pour perturber simplement la construction adverse, et lorsqu’une balle exploitable fut rendue par Besançon enfin, la passeuse joua sans se poser la moindre question sur l’attaquante en forme de l’instant. Lucile Adnet concluait ce match et libérait Saverne par une attaque remarquable. 29-27 au quatrième set en 33 minutes. Victoire 3-1 au final avec un arbitrage très satisfaisant de Messieurs Febvay et Pfrimmer.

Les savernoises radieuses pouvaient exulter mais savaient garder la tête froide au retour du vestiaire. Nul ne sait ni ne peut dire maintenant si Saverne est digne de se maintenir à ce niveau. Ce n’est pas l’heure des bilans quels qu’ils soient. Il faut travailler à l’entraînement et améliorer le collectif sans cesse. Il semble que certains adversaires de cette poule D de Nationale 3 soient à notre portée, sachons saisir notre chance quand elle se présente sans spéculer, c’est comme çà que nos adversaires nous redouteront. Il paraît d’ailleurs qu’elles nous redoutaient toutes un peu. C’est bon de se savoir respecté !

Vos commentaires sur cet article

  • Saverne - Besançon 3-1 : un spectacle de qualité pendant 2 heures

    1er octobre 2006, par JJM

    Merci L.A. Mais qui est LA ? Los Angeles ? Bon match au filet de Los Angeles qui progresse !

  • Saverne - Besançon 3-1 : un spectacle de qualité pendant 2 heures

    1er octobre 2006, par L.A

    SAVERNE EN EMBUSCADE !

    Merci JJ pour tes rapports de match qui me donnent quelques idées pour le journal... ! Quant à la conclusion de cet article, je dirais que Saverne se trouve là où l’attend le moins...Peut-être que notre faible effectif a eu un effet positif et nous a obligé à nous arracher sur certains points ! Merci à tous les supporters, on espère vous offrir régulièrement ce genre de match !


Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne Tricolore volley ball Foyer Saint Joseph, Rue de Gottenhouse 67700 Saverne

Site développé sous SPIP 1.8.2d
Utilise le modèle RÉCIT-FP Partenaires v1.3.2